La Cour suprême des Etats-Unis invitée à se prononcer favorablement sur le mariage gay

L’administration Obama, des grandes entreprises, une centaine d’élus républicains et Clint Eastwood en personne : les appels se multiplient pour demander à la Cour suprême des Etats-Unis de légaliser le mariage homosexuel. Les neuf sages qui siègent à la plus haute juridiction du pays et font la pluie et le beau temps sur les grands sujets de société, siégeront les 26 et 27 mars pour examiner la question sensible de l’union des couples de même sexe, interdite au niveau fédéral mais légale dans neuf Etats américains sur cinquante et dans la capitale, Washington.

Situation inédite, le gouvernement américain a formellement demandé, la semaine dernière, à la Cour suprême d’abroger un texte de son propre arsenal législatif, définissant au niveau national le mariage comme l’union “entre un homme et une femme”.

La loi dite “de défense du mariage” (DOMA) datant de 1996 est “inconstitutionnelle” car elle “empêche des dizaines de milliers de couples homosexuels, légalement mariés selon la loi de leur Etat, de jouir des mêmes avantages fédéraux que les couples mariés hétérosexuels”, a ainsi écrit l’administration Obama.

Lire la suite

Le Monde.fr avec AFP | 01.03.2013 

 

image