Les universités s’allient pour combattre le plagiat

Faisant suite à l’élaboration des réglementations sur l’intégrité académique à Hoa Sen et aux activités pour élever le niveau de conscience sur l’intégrité académique parmi les enseignants, les étudiants, le 29/5 l’Université Hoa Sen, en coordination avec l’Organisation pour la Transparence (Transparency International)  et le Cercle FACE, a organisé “La Première Conférence pour l’intégrité académique”. 

De nombreux représentants de plusieurs universités et d’écoles supérieures de la région de Ho Chi Minh-Ville et des environs ont participé à cette conférence : Université de la Marine Marchande, Université de Thu Dau Mot, Université Duy Tan, Université de Can Tho, Université des Industries Alimentaires .   

Dans son discours d’ouverture de la conférence , Dr Bui Tran Phuong , Présidente de l’Université Hoa Sen a notamment affirmé : “Une société dans laquelle  l’honnêteté n’existe pas est une société qui vit dans l’insécurité, qui n’est pas sain, où il est difficile de vivre. Protéger l’intégrité et l’honnêteté , c’est préserver la vie elle-même. En particulier dans le milieu de l’éducation, l’intégrité académique est encore plus primordiale . La première conférence pour l’intégrité académique jettera les bases pour créer le réseau des universités qui partagent le souci de l’intégrité académique . Ainsi nous pourrons élaborer un plan d’action concret pour réaliser et promouvoir l’intégrité académique.  Par cette conférence, l’Université Hoa Sen espère trouver des universités partenaires pour créer un solide réseau qui s’efforcera d’élever le niveau de l’intégrité académique dans l’éducation et de contribuer ainsi a un meilleur développement de la société ”.       
 

Dr Bui Tran Phuong, Présidente de l’Université Hoa Sen espère trouver des universités partenaires pour créer un solide réseau qui s’efforcera d’élever le niveau de l’intégrité académique dans l’éducation

Le programme a continué avec l’intervention du Dr Pham Quoc Loc, Vice-président de l’Université Hoa Sen qui a rapporté deux histoires liées au plagiat à l’Université Hoa Sen . La première concerne une rencontre des dirigeants de Hoa Sen avec des étudiants dans un café pour discuter de la lutte contre le plagiat. Les étudiants étaient embarrassés et perplexes quand on leur a posé des questions : pourquoi faut-il lutter contre le plagiat ? Qu’est ce qu’on obtient en luttant contre le plagiat ? Est ce certain qu’il n’y a de plagiat chez les enseignants ? La seconde histoire c’est celle d’une réunion des étudiants pour établir un plan pour organiser le concours appelant à lutter contre le plagiat. La réunion s’est transformée en un débat sur le plagiat car la plupart ne savait pas ce qu’est le plagiat. En partant de ce constat, l’université a du interrompre le concours et a élaboré un plan pour élever le niveau de conscience sur l’intégrité académique . “Le plagiat n’est pas un problème purement culturel mais doit être considéré comme une caractéristique du Viet Nam . C’est la conséquence de longue durée de l’éducation et donc elle peut être corrigée par l’éducation.” Telle fut la conclusion du Dr Pham Quoc Loc .  

Résultats de l’enquête menée à l’Université Duy Tan 

M. Vo Thanh Hải – Vice-président de l’Université Duy Tan a présenté les résultats quantitatifs de l’enquête menée auprès des étudiants qui intègrent l’université dans laquelle on peut trouver la question suivante : Avez vous déjà reproduit intégralement un article paru dans Internet, dans un livre , dans un cours sans en citer la référence ?”16% ont répondu par la négative, le reste l’a déjà fait. Parmi ces derniers 13,5% l’a fait à plusieurs reprises , 12% régulièrement , 49% l’ont fait et 9,5%  très peu . Concernant la raison de ne pas citer un article qu’on reproduit dans son travail , 36% répondent qu’ils ne connaissent pas la méthode pour citer la référence , 12% ne se souviennent pas de l’auteur de l’article reproduit , 21% à cause de la pression , 15% pensent : “ Il n’est pas possible de mieux s’exprimer aussi il faut le citer ” , 9% ne s’intéressent pas à la citation …..   

M. Vo Thanh Hai , Vice-président de l’Université Duy Tan partage les procédés utilisés pour lutter contre le plagiat   

Une équipe de Hoa Sen a réalisé une recherche sur le comportement de plagiat des étudiants sur la base de 681 dissertations des étudiants des départements des Ressources Humaines, du Tourisme, des Finances, de la Comptabilité, de l’Administration des Affaires (Business Administration), et du Marketing. D’après le Dr Do Ba Khang, le coordinateur du projet : le niveau d’analogie des dissertations est de 29% en moyenne, ce qui est élevé par rapport au niveau mondial.”  

  

Dr Nguyen Ba Khang, doyen de la Faculté de l’Economie et du Commerce 

 
Le Dr Tran Long Giang, Vice-directeur de l’Institut de Recherche de l’Université de la Marine Marchande a présenté les résultats d’un contrôle du plagiat effectué par l’Université sur les cours, les projets de fin d’études des étudiants en maitrise et les articles publiés dans la revue Science de l’Industrie Maritime . “ Les résultats du contrôle , c’est que certains mémoires ont du être annulés à cause d’un degré d’analogie trop élevé avec d’autres documents . L’université a du renvoyer de nombreux articles scientifiques à leurs auteurs, sans les faire parvenir à la revue pour cause d’un niveau d’analogie plus élevé que la normale.” 

Dr Tran Long Giang, Vice-directeur de l’Institut de Recherche de l’Université de la Marine Marchande

Déclarant la guerre au plagiat, certaines écoles utilisent actuellement des programmes informatiques qui permettent de repérer le plagiat . Le programme Turnitin utilisé à l’Université Hoa Sen et à l’Université de la Marine Marchande qui peut couvrir 4,5 milliards de pages Web circulant sur le Web, permet de déceler l’analogie des mémoires, des projets. Le programme développé en propre par l’Université Duy Tan permet aussi de contrôler les documents à fin de comparaison , de comparer les mémoires, les projets des étudiants …et l’Université de Can Tho est aussi en train d’élaborer un programme informatique de lutte contre le plagiat .      

Cependant , d’après M. Pham Anh Duong de l’Organisation pour la Transparence : “Si ces programmes informatiques utilisent une base de données qui n’est pas bonne, peu étendue, ne couvrant que les données d’une seule université , il est impossible de régler de manière radicale le problème . Quand l’étudiant prend des documents d’une autre université , cela ne peut être décelé par le programme se limitant aux données de l’université et qui par conséquent ne saurait détecter le comportement de plagiat. ”    

L’après-midi , la conférence a continué avec le débat pour édifier le réseau des universités luttant pour l’intégrité académique . Les participants ont partagé avec enthousiasme et ont contribué de nombreuses idées pour mettre en place ce réseau des universités vietnamiennes . Afin d’élever le niveau de conscience et augmenter l’efficacité de la lutte contre le plagiat, les participants se sont mis d’accord pour appeler plus de groupes  à  participer à cette lutte, pas seulement les étudiants , mais aussi les enseignants et la direction . En particullier il faut assurer une bonne communication au public avec le soutien des experts en communication et des organes de la presse écrite et orale.    

La conférence sur l’intégrité académique deviendra une activité annuelle pour offrir aux institutions participantes  l’occasion de revoir , d’évaluer de manière continue les activités menées tout au long de l’année. L’organisation de la conférence sur l’intégrité académique sera assumée à tour de rôle par les universités sur la base du libre consentement des institutions participantes.  

  Ha An
Traduction française par Pham Nhu Ho

 

Danh mục liên quan

Thông tin chuyên đề Tin Hoa Sen
image